Juno beach : Les canadiens débarquent en France

Quai des Alliés Courseulles-sur-Mer Calvados

materialicons-round-820 Voir le trajet

En 1939 l'armée Canadienne compte 8000 hommes. En 1944, avant le jour J, plus d'un million de Canadiens sont prêts à partir se battre contre les nazis. Des Canadiens venus pour combattre l’occupant allemand sur les plages de Normandie. Ainsi ce matin du 6 juin 1944, quinze mille soldats canadiens ont débarqué sur Juno Beach. Ces héros qui ont traversés l'océan, sont venus courir et ramper sous le feu ennemi avant de le faire taire définitivement.

 

Une petite ville si bien défendue

Embed from Getty Images 

Rommel inspectant les défenses du mur de l'Atlantique en 1944.

Courseulles-sur-mer est une petite commune normande traversée par la Seulles. Cette bourgade est située en bord de mer, et en juin 44 les allemands en on fait une place forte de la côte normande. En effet la ville est difficilement accessible pour un assaillant. On trouve à l’est trois canons de 88, 75 et 50 mm appuyé par six mitrailleuses. Et puis à l’ouest, trois autres canons défendus par 6 mitrailleuses fortifiées. Courseulles-sur-mer est situé sur le secteur désigné Juno Beach par les alliés. Et c'est sur ce secteur que les soldats canadiens du Major Keller doivent débarquer.

Les canadiens sur Juno Beach

Embed from Getty Images 

Les troupes Canadiennes débarquant sur Juno Beach

Le jour J les canadiens doivent débarquer à l'ouest de la rivière. Mais ce qu'ils ignorent, c'est que les bombardements qui précédent leur débarquement sont un échec. Larguées trop tard ou trop haut, les bombes laissent les défenses allemandes quasiment intactes. De ce fait lorsque l’offensive canadienne débute vers 8 heures du matin, les Royal Winnipeg Rifles accumulent rapidement de lourdes pertes. Pendant ce temps le Régina Rifles Régiment et une partie du First Hussard progressent sur la plage. Une partie de ces troupes parvient à rejoindre la rivière. Un peu plus à l'est, des troupes débarquent avec des blindés et attendent des renforts. Mais ces renforts subissent aussi de lourdes pertes. Les points d'appuis allemands tournent à plein régime, et rendent très difficile la progression des canadiens. Néanmoins, les Canadiens parviennent à percer les lignes ennemies et font taire définitivement le Wn 29. Cela leur permet ensuite d'atteindre le centre de la commune vers 10 heures. Mais les allemands ont très bien construit leurs défenses. En effet ils utilisent un réseau de souterrain pour se réorganiser et prendre à revers les canadiens. La bataille fait rage pendant plusieurs heures. La libération de Courseulles-sur-mer n'a lieu que dans l'après midi du 6 juin 1944.

De Gaulle débarque à Courseulles

Embed from Getty Images 

Le général De Gaulle le 14 juin sur la plage de Courseulles-sur-mer.

Quelques jours plus tard, le 14 juin, le Général De Gaulle accompagné de Maurice Shuman et du général Koening débarque sur Juno. Le 16 juin c'est le roi George VI qui débarque à son tour sur la plage de Courseulles. Aussi, il peut constater l'incroyable travail du génie qui remette le port en état, afin de permettre aux navires d'y accoster dès le lendemain.